(Temps de lecture / Reading time: 1 minute

Une corrélation surprenante à l’issue de l’examen de 140’000 articles

La prestigieuse revue britannique Nature rapporte dans un article du 26 août 2015 l’analyse d’Adrian Letchford et de ses collègues de l’Université de Warwick en Angleterre : ils ont épluché les 140’000 articles à comité de lecture les plus cités publiés entre 2007 et 2013 et ont constaté que les articles publiés dans les revues qui imposent des titres courts sont davantage cités que les autres. Science, par exemple, limite le titre à 90 caractères pour 30 citations en moyenne par article alors que d’autres revues autorisant jusqu’à 250 caractères obtiennent moins de citations.

« Shorter is sweeter » sonne bien, mais il faut savoir que les chercheurs n’ont tenu aucun compte des effets possibles d’autres facteurs. On pourrait tout à fait imaginer qu’il soit plus courant de citer les articles dans des domaines où on privilégie les titres courts par exemple.

Du coup, difficile de prendre leurs conclusions pour argent comptant à ce stade ; un complément d’enquête est indispensable.

En attendant, trouver un bon titre est toujours une bonne idée 🙂